Série 10 Série 9 Série 8 Série 7 Série 6 Série 5 Série 4 Série 3 Série 2 Série 1 Index  

Coléoptères géants entrebâillant des gueules découvrant d’énormes mandibules.

Papillons de nuits velus posés sur de fins treillis de branches ou de graminées.

Oiseaux qui guettent une proie invisible, figés, comme pétrifiés par un sortilège.

Chasseurs immobiles ou cavaliers traversant des champs occupés par des bovidés intrigués.

Et autres scènes qui se jouent dans un décor banal de pavillons et de grands ensembles.

Le choc provoqué par la vision de ces “arrêts sur image” de lieux étranges nous fait glisser dans un monde cruel où sorcières et fées, selon leur bon plaisir, métamorphosent le réel et nous transportent dans cet univers enfantin où tout est confondu : rêve et réalité.

Catherine Larré est une magicienne qui a su faire surgir au moyen de scènes décalées “une inquiétante étrangeté” : images percutantes plongées dans une atmosphère angoissante, suffocante dont l’intrigue se joue ailleurs.

Elle dispose avec virtuosité d’une lumière crépusculaire, d’éclairages obliques ou diffus qui engendrent une ambiance fantastique proche de l’univers d’Edgar A. Poe. Ces photos nous donnent à voir le monde autrement.


Solange Paul-Cavallier

 

Giant beetles with half-open jaws discovering huge mandibles.

Hairy moths set on fine meshes of stems or stalks.

Birds watching invisible preys, stiff, as if petrified by a spell.

Immobile hunters, or riders crossing fields covered by puzzled cattle.

And other scenes set in commonplace scenery of suburban villas or housing schemes.

Seeing such “stills” of strange places progressively shocks us into a cruel world where witches and fairies, if they so will, take us into a transformed, childlike universe where all is merged, dream and reality.

Catherine Larré is a magician who uses imaginary scenes to conjure up “a disquieting oddness” : explosive images, in an atmosphere of anguish and suffocation, the plot of which is played elsewhere. She is a masterly user of twilight glow, oblique or diffuse light that generate a fantastic mood, close to Edgar Allan Poe’s. Her photographs shows us how to see the world differently.

Solange Paul-Cavallier

 
 
Page 1 Page 2 Page 3 Page 4
  Bio Textes